Si vous ramenez pour la première fois un animal de compagnie de l’étranger en Suisse, vous devez impérativement franchir la frontière pendant les heures d’ouverture de la douane suisse, par un poste frontière occupé, et déclarer vous-même votre animal à la douane suisse. À défaut, vous risquez une amende ou des ennuis administratifs, par exemple lors d'une visite chez le vétérinaire ou lors d’un prochain retour en Suisse après des vacances à l'étranger.

Les animaux importés en Suisse sont soumis à une TVA de 7,7 % de leur valeur marchande. Cette valeur ne comprend pas uniquement le prix d’achat effectif, mais aussi tous les frais encourus jusqu'à la frontière suisse, tels que l’émolument de protection, les frais de vaccination, de transport et les frais vétérinaires. Si les justificatifs nécessaires ne peuvent pas être présentés et si la valeur marchande est douteuse, les douanes font une estimation empirique.